Espace condoléances

Monsieur Philippe BAUDELET

Photo 436259
Domicilié à Ecaussinnes (7180, Belgique)
Né à Carnières (7141, Belgique) le mercredi 21 octobre 1953
Décédé à La Louvière (7100, Belgique) le mardi 11 avril 2017 à l'âge de 63 ans

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le jeudi 13 avril 2017.

Les condoléances

42 condoléances (38 privés)  
Condoléances 

Amoureux du folklore et du tambour en particulier, jamais je n'oublierai la sympathie, la gentillesse et le professionnalisme de Philippe.
Une figure de légende continuera malgré tout à planer sur nos "carnavaux" !
Salut l'artiste, ce n'est qu'un au revoir 😭

Jean-Marie Noël- 15-04-17

Condoléances 

Nous vous présentons nos plus sincères condoléances. Bon courage à toute la famille. Nous n'oublierons jamais Philippe pour sa gentillesse, sa joie de vivre et sa passion du folklore que nous partagions ensemble.

FREDERIC et SOPHIE ANSION - LOISEAU- 13-04-17

Condoléances 

Phil, 45 ans que nous nous connaissons, nous sommes partis d'une 1ère collaboration de tambour aux Paysans à Binche pour vivre ensuite nos joies nos peines comme des frères car nous étions devenus frère.
Toi qui était solide comme un roc, toi qui rien ne freinait, toi qui à tout moment respirait la forme, voilà que soudain, la vie est venue te surprendre au point de tout stopper brutalement.
Avec ton départ, tu passes du statut de Chef et de Meilleur Tamboureur au statut de Légende. Personne ne pourra jamais t'égaler. Tu es unique et tu le resteras éternellement.
Tu aimais Danny et elle t'aimait. Pas besoin de le dire, elle l'a prouvé durant toute la vie. Encore aujourd'hui, elle le démontre telle qu'une épouse parfaite. Tu étais fier de ta femme, tu avais raison, elle méritait que tu le sois.
Danny n'a pas toujours eu facile mais jamais tu ne l'as oubliée, jamais tu ne l'as laissée. Même si ces dernières années vous aviez pris un peu de distance, jamais il n'est passé un jour sans un contact. C'était finalement un éloignement pour mieux s'apprécier.
Tu ne la vois pas mais Fanny gère comme une grande la situation, tu en serais très fier.
Tu es parti en silence, très étrange pour quelqu'un qui a fait tant de bruit durant toute sa vie mais c'est le silence du respect de l'homme que tu étais.
Tu m'enlèves une belle et grosse partie de ma vie, mais jamais tu ne me quitteras. Ni toi, ni Danny, ni Fanny. Vous êtes indéfiniment en moi.
Je sais que lorsque j'ai décidé de ne plus jouer que cela t'a affecté. Mais je te fais la promesse que lors de nos retrouvailles là-haut, je rejouerais avec toi.
D'ici là, prends soin des tiens, veilles sur eux car ils en auront besoin et de temps en temps, fais-nous un signe de là-haut. Quant à moi, la vérité est que tu es et resteras toujours vivant en moi.
Je te souhaite bon voyage, je te retire mon chapeau et te fais la révérence pour l'Artiste que tu es.
Comme un frère, je t'aime.
Et avant de partir, pour une dernière fois, je te dis : TAMBOUR.

Mandiau Frank- 13-04-17

Condoléances 

Cher Philippe c'est avec tristesse que je viens d'apprendre ton décès. Je me rappelle très bien de toi, nous étions du même quartier qu'on appelait "le bodelin", nous jouions avec une bande de copains dans la rue Remy appelée aussi "le tchienne à caillaux" et puis en grandissant nos chemins se sont séparés mais jamais aux moments du carnaval de Carnières chez les gilles Godefroid avec qui j'étais liée par ma mère Lucienne sœur de Fernand. Ton tambour a toujours fait partie entière de ta vie et tu resteras pour toujours le meilleur tamboureur que le monde du carnaval a connu. Repose en paix Philippe. A toute la famille je présente mes plus sincères condoléances

Arlette Leclerc- 13-04-17